Linux

MySQL – Changer le mot de passe root perdu

Si l'on a perdu le mot de passe root de MySQL, il est quand même possible d'en fixer un nouveau. Pour cela, il faut bien sûr contourner l'étape d'authentification:

/etc/init.d/mysql stop
mysqld_safe --skip-grant-tables --skip-networking &
mysql -u root

mysql> use mysql;
mysql> update user set password=PASSWORD(”nouveaumotdepasse”) where user=’root’;
mysql> flush privileges;
mysql> quit

/etc/init.d/mysql stop
/etc/init.d/mysql start
mysql -u root -p    # connexion avec le nouveau mot de passe

Protégé : Installation DKIM multi-domaines sur Debian (Squeeze, Wheezy)

Il n’y a pas d’extrait, car cet article est protégé.

Effacer complètement un disque dur en ligne de commande

Le plus simple est de démarrer sur un liveCD (Ubuntu, SystemRescueCD ...etc), et l'outil que je recommande est shred. Pour lister les disques et partitions, utiliser soit parted (en cas de très gros volumes) soit fdisk:

fdisk -l

La commande shred est très simple. Par exemple, pour effectuer 50 passes (-n) en remplissant de zéros (-z) et en affichant l'état d'avancement (-v) :

shred -z -v -n 50 /dev/sda

 

Installer sa clé SSH sur un serveur distant

Prérequis: Il faut le client openSSH sur sa machine, et le serveur SSH sur la machine distante.

Générer les clés publiques et privées :

ssh-keygen -t dsa -b 1024

Ajouter la clé publique à la liste des clés autorisées du serveur distant:

ssh-copy-id -i ~/.ssh/id_dsa.pub user@serveur.distant

Et voilà ! On peut y accéder sans fournir de mot de passe:

ssh user@serveur.distant

 

Lister ou supprimer des fichiers ou dossiers correspondant à certains critères, au sein d’une arborescence (sous Linux)

Pour lister les fichiers dont le nom contient ".log" (par exemple) au sein de l'arborescence /var/www :

find /var/www/ -type f -name "*.log" -ls;

Pour lister les répertoires dont le nom est ".svn" (par exemple) au sein de l'arborescence /var/www :

find /var/www/ -type d -name ".svn" -ls;

Pour les supprimer:

find /var/www/ -type d -name ".svn" -exec rm -Rfv {} \;

 

Scan des ports ouverts sur un serveur

Si l'on est sur le serveur et s'il est sous Linux, on utilise la commande netstat :

netstat -tunap

ou netstat -ntpl

Si l'on n'est pas sur le serveur, on peut quand même lister les ports ouverts en utilisant, sous linux, la commande nmap :

nmap -Pn <nom_du_serveur>

 

Plus d'infos si besoin: http://openclassrooms.com/courses/introduction-au-scan-de-ports

 

Exécuter .bashrc lors des connexions ssh sous Debian Wheezy

Dans le fichier .bashrc peuvent se trouver quelques instructions utiles, comme par exemple:

export LS_OPTIONS='--color=auto'
eval "`dircolors`"
alias ls='ls $LS_OPTIONS'
alias ll='ls $LS_OPTIONS -l'
alias l='ls $LS_OPTIONS -lA'

Si ce fichier n'est pas exécuté lors des connexions via ssh, il suffit d'ajouter la séquence suivante dans le fichier .bash_profile :

if [ -f ~/.bashrc ]; then
. ~/.bashrc
fi

Quelques infos utiles sur ces fichiers .bashrc, .profile ... : ici

Installer un environnement graphique léger LXDE sous Debian Wheezy

Un environnement graphique minimal peut s'avérer indispensable si l'on veut être efficace. Par exemple lorsqu'on souhaite disposer de geany pour la création de scripts, ou encore si l'on veut utiliser gparted.

sudo apt-get update
sudo apt-get install lxde

 

Installer les VMware Tools sur un VPS OVH sous Debian Wheezy

Ex.: cd /opt/    #  Se positionner dans l'arborescence du serveur

wget ftp://ftp.ovh.net/made-in-ovh/dedie/install-vmwareTools.sh

chmod 755 install-vmwareTools.sh

./install-vmwareTools.sh

les VMware Tools permettent notamment d'effectuer des soft reboot depuis le panel OVH.